AccueilImmobilierAix en Provence : la Justice va revenir aux Prêcheurs

Aix en Provence : la Justice va revenir aux Prêcheurs

Exit les projets mêlant culture et économie : l’ancien couvent des Prêcheurs va finalement être racheté par la Chancellerie. Moyennant un investissement de 60 M€, l’écrin classé va accueillir les juridictions civiles de la cour d’appel.
Montant de l’investissement pour le couvent des Prêcheurs : 60 M€, frais d’acquisition compris.
D. R. - Montant de l’investissement pour le couvent des Prêcheurs : 60 M€, frais d’acquisition compris.

Immobilier Publié le ,

Le verdict est tombé ! Sept ans après le départ des collégiens, l’ancien couvent des Prêcheurs connaît enfin son futur. Et celui-ci ne sera pas culturel teinté de nouvelle économie... mais bien dans la tradition ancestrale de la ville siège de la première cour d’appel de province. La Chancellerie va finalement racheter le bâtiment à la Ville moyennant un chèque de 13,2 M€. Soit le montant de l’estimation des Domaines (12 M€) augmenté de 10 %. L’annonce en a été faite ce 12 octobre par Sophie Joissains, dans la salle Pavillon de l’Hôtel de Ville. « Nous avons rencontré le 10 octobre le premier président de la cour d’appel. Et nous sommes en complète harmonie sur ce dossier. La cour pourra conforter son implantation dans le centre ville en investissant ces locaux », a précisé la maire d’Aix. Cerise sur le gâteau : « Le cloître restera accessible au public. C’était une condition sine qua non », s’est réjoui l’édile.

Aix-en-Provence : la Justice s’intéresse au couvent des Prêcheurs

La Chancellerie entre en piste en septembre 2021

Cette entrée en scène tardive de la Chancellerie sonne le glas de l’appel à projet lancé par la municipalité au printemps 2021 auprès d’investisseurs. Un clap de fin actionné par la commission de cession chargée d’analyser les projets. « Il restait trois dossiers en lice. On a décidé, à l’unanimité, de clore la procédure ».

Une issue que l’on pressentait venir depuis des mois. Après plusieurs années de silence radio, la Justice avait fini par sortir du bois en septembre 2021 marquant son intérêt pour cet écrin classé. « Mais sans fournir d’offre chiffrée », a rappelé l’élue. Jusqu’à ce que le garde des Sceaux grave une proposition dans un courrier cet été. Une demande confirmée publiquement début septembre lors de l’installation de nouveaux magistrats par le premier président de la cour Renaud Le Breton de Vannoise.

couvent-precheurs-aix
La cour d’appel d'Aix offrira une cure de jouvence au palais Verdun, écrin historique érigé sur l’emprise de l’ancien palais comtal au début du XIXe siècle par l’architecte Michel-Robert Penchaud. (Crédit : D.R)

Un devis global de 60 M€

En mettant la main sur ce site patrimonial de 4 500 m2, la cour d’appel va pouvoir pousser les murs et regrouper les juridictions civiles actuellement dispersées sur tout le territoire : Duranne, Jas de Bouffan, centre ville... Le chantier de réhabilitation de l’ancien couvent sera piloté par l’agence publique pour l’immobilier de la Justice (APIJ). Sophie Joissains espère qu’il pourra « démarrer rapidement ».

Montant de l’investissement : 60 millions d’euros, frais d’acquisition compris. L’entrée dans les Prêcheurs permettra à la première cour d’appel de province d’offrir une cure de jouvence au palais Verdun, écrin historique érigé sur l’emprise de l’ancien palais comtal au début du XIXe siècle par l’architecte Michel-Robert Penchaud. Cette opération tiroir précèdera l’installation définitive des juridictions civiles dans leurs nouveaux locaux.

602 personnes

A défaut de drainer des touristes comme le laissait augurer l’hypothétique musée Picasso, objet de quatre ans de négociations avortées avec Catherine Hutin, la belle-fille de l’auteur de Guernica, le déploiement de la Justice dans l’ancien couvent des Prêcheurs va permettre de conforter la dynamique économique du centre ville d’Aix. L’effectif de la cour d’appel va en effet passer de 474 à 602 personnes (dont 215 magistrats et 255 fonctionnaires) a indiqué la maire d’Aix. Soit un gain de 27 %.

Vingt-huit magistrats intègrent la cour d’appel d’Aix-en-Provence

Un appel à projet sans suite

Interrogée sur la qualité des dossiers en lice dans l’appel à projet lancé en 2021 pour la reconversion immobilière des Prêcheurs, Sophie Joissains n’a pas souhaité s’épancher sur le contenu. « Je peux vous dire que les dossiers contenaient de très beaux projets. Mais il y avait un risque que cela périclite et que les Prêcheurs deviennent le décor d’une opération immobilière. Car lorsque vous cédez au privé, vous ne maitrisez plus rien. » Les groupements qui avaient fait acte de candidature en sont donc pour leurs frais.

sophie-joissains
« Je peux vous dire que les dossiers contenaient de très beaux projets. », a précisé Sophie Joissains, la maire d'Aix. (Crédit : William Allaire)
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 10 novembre 2022

Journal du10 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?