AccueilEconomieAgriculture urbaine : la start-up Merci Raymond s’installe à Marseille

Agriculture urbaine : la start-up Merci Raymond s’installe à Marseille

La start-up parisienne éco-responsable Merci Raymond s’installe à Marseille pour proposer ses services de végétalisation et d’agriculture urbaine aux collectivités et aux entreprises. Elle crée trois postes.
L'équipe de Merci Raymond.
D.R. - L'équipe de Merci Raymond.

Economie Publié le ,

« Le choix de Marseille s’est naturellement imposé à nous. » Hugo Meunier, fondateur de Merci Raymond, ouvre un bureau de sa start-up éco-responsable au 19 quai Rive Neuve sur le Vieux-Port. Convaincu du potentiel et des spécificités du bassin méditerranéen ce jeune entrepreneur met en avant les atouts de la ville : « Entre mer et collines, de l’Estaque aux Calanques, la cité phocéenne peut être fière d’être aujourd’hui considérée comme la 11e ville la plus verte d’Europe et la 3e de France. » Hugo Meunier connaît la ville pour y avoir travaillé dans le cadre de la végétalisation de l'intérieur des Terrasses du port. Aujourd’hui, il entend participer à l’impulsion des projets végétaux.

Merci Raymond propose aux collectivités et entreprises ses services de végétalisation et d’agriculture urbaine. Née en 2015 à Paris, elle rassemble jardiniers et créatifs et mène des actions de végétalisation à de multiples échelles dans différents lieux (espaces publics, rooftops, bureaux, etc.). D’une part pour leur donner un coup de vert en y créant des espaces dédiés à l'agriculture urbaine. D’autre part pour fédérer et créer du lien social autour d'une action positive : le jardinage. L'entreprise affiche, depuis sa création, plus de 700 projets réalisés, 25 000 mains vertes stimulées et 150 000 végétaux plantés.

Trois embauches à Marseille

« Ce déploiement est une étape importante pour Merci Raymond, lui permettant de rayonner sur le territoire méditerranéen », réagit Hugo Meunier. Il dresse par ailleurs un constat réaliste : « Si la qualité des espaces naturels péri-urbains n’est plus à démontrer, leur présence en ville est encore trop faible. La forte densité démographique et urbaine que connaît la métropole la rend particulièrement exposée au réchauffement climatique et aux îlots de chaleur. »

C’est pourquoi les enjeux sont colossaux et nombreux pour lutter contre ce phénomène. Merci Raymond vise en effet à participer au développement d’îlots de fraîcheur grâce à la plantation de végétaux : « Ils sont la clé du bien-être en ville. » Toujours dans une optique de maintenir la biodiversité, cette entreprise cherche à « contribuer à la création d’îlots de fraîcheur, de fermes urbaines, d’espace de biodiversités ». Cette dernière souhaite également favoriser le développement de projets d’agriculture urbaine.

Pour mener à bien ses projets Merci Raymond embauche. Trois postes sont à pourvoir d’ici fin 2022 : paysagiste, responsable développement et chef de chantier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 26 septembre 2022

Journal du26 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?