AccueilEconomieAérofrigo souffle le froid à l'aéroport Marseille Provence

Aérofrigo souffle le froid à l'aéroport Marseille Provence

Aérofrigo, une nouvelle infrastructure d'accueil et de chargement des frets périssables a été inaugurée lundi 8 juin à l'aéroport Marseille-Provence (AMP).
Aérofrigo souffle le froid à l'aéroport Marseille Provence

Economie Publié le ,

Comme l’explique Pierre Régis, le président du directoire d’AMP, "Aérofrigo ouvrira de nouvelles opportunités économiques pour le territoire à l’import et à l’export en permettant aux opérateurs fret aérien de traiter des animaux vivants, poissons, crustacés, fruits et légumes et produits congelés sur la région”.

600 tonnes de fret "frais"

Peu le savent : l’essentiel du poisson frais d’importation consommé en France et dans certains pays d’Europe transite par Marseille. Aérofrigo a été créée en 1993, afin de contribuer au développement du fret périssable de la compagnie Air-Afrique. “Nous avons répondu à la demande de nos clients historiques (Air Algérie, Royal Air Maroc, Tunisair et maintenant Turkis Airlines pour lesquelles le fret en soute peut représenter 15 % des revenus d’une ligne moyen-courrier”, poursuit Pierre Régis. Un investissement de 400 000 euros comprenant un laboratoire d’analyse vétérinaire, un point d’entrée communautaire, et deux postes d’inspection frontaliers. Ce qui permet à AMP de recevoir l’agrément de la CE pour le transit d’animaux vivants emballés.

Le volume de fret périssable devrait ainsi doubler et atteindre les 600 tonnes pour l’année 2015.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?