AccueilEconomieAccesSecurity : « La cybersécurité a pris une grande ampleur ces trois dernières années »

AccesSecurity : « La cybersécurité a pris une grande ampleur ces trois dernières années »

Les 9 et 10 mars 2022, le salon AccesSecurity revient, trois ans après sa dernière édition, dans un contexte radicalement différent. Entretien avec Anna Gallone, directrice du développement de la SAFIM et directrice du salon.
AccesSecurity : « La cybersécurité a pris une grande ampleur ces trois dernières années »
Anna Gallone, directrice du développement de la SAFIM et directrice du salon AccesSecurity.

Economie Publié le ,

Les Nouvelles Publications : Après un report suite à la crise sanitaire, le salon AccesSecurity va se tenir cette année en présentiel, les 9 et 10 mars, au parc Chanot. Est-ce que cette crise a changé les priorités des décideurs en matière de sécurité. C'est d'ailleurs l'objet d'un colloque phare des ces journées ?

Anna Gallone : Le discours s'est un peu déplacé car la période de la crise Covid a fait apparaître l'importance d'Internet et des échanges par voie électronique. Chacun de nous l'a expérimenté via le télétravail. La cybersécurité, un des deux thèmes majeurs avec la sûreté du salon AccesSecurity, a pris ces trois dernières années, une grande ampleur. Nous allons donner la parole, dès le début du colloque, aux responsables sécurité et sûreté qui vont nous faire un retour d'expérience sur leur quotidien et les priorités du moment. La crise Covid qui a bouleversé le monde et la guerre en Ukraine apportent maintenant une nouvelle donne. Nous aurons deux témoignages précieux pour évoquer ces questions avec la présence de Sébastien Attard, responsable sécurité à l'hôpital Saint-Joseph à Marseille et Jugurtha Yanat, directeur sûreté-sécurité du groupe Boulanger. Ils vont évoquer les conséquences de l'actualité en termes de priorités pour les décideurs en matière de sécurité.

Quelles sont les attentes des entreprises et quelles sont a fortiori les grandes tendances qui se dessinent cette année ?

Les attentes des responsables sûreté et sécurité sont de rencontrer leurs homologues et d'échanger avec eux sur les problématiques et les bonnes pratiques à mettre en place. Pour certains, c'est faire du business. D'autres sont à la recherche de solutions. Les exposants sont en tout cas tous là pour en proposer. Nous sommes contents car nous avons autant d'exposants qu'en 2019. Nous disposerons ainsi d'une centaine d'exposants et de marques. Pourtant, l'événementiel a subi de plein fouet les effets et les conséquences de la crise sanitaire. Les thèmes sûreté et cybersécurité demeurent il est vrai d'actualité et sont toujours prégnants. L'un des temps forts sera le colloque sur la cybersécurité avec plusieurs tables et des intervenants de renom. Nous aurons, entre autres, la présence de Christophe Hugon, conseiller municipal de la ville de Marseille délégué à l'Open Data et au système numérique. Rappelons que la ville de Marseille a été victime en février 2020 d'une cyberattaque.

La guerre en Ukraine qui se déroule actuellement a fait apparaître la notion de cyber risque. Comment ce sujet va t-il être évoqué durant ces deux journées ?

La guerre en Ukraine est un sujet très récent. Nous ne pouvions laisser de côté ce thème plein d'acuité. Nous avons remanié le programme en introduction du colloque avec la première table ronde qui a intégré cette thématique. Elle va revenir tout au long de ces deux jours de salon et lors des échanges. Nous espérions la présence de représentants de l'armée mais ils sont mobilisés. Nous l'évoquerons avec d'autres spécialistes. Nous aurons la présence de plusieurs responsables d'associations dont David Ofer, président de la Fédération Française de cybersécurité, Jean-Marc Gremy, président de l'association de référence de la sécurité du numérique en France (CLUSIF), Kevin Heydon, délégué régional de l'Agence régionale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI). Nous aurons aussi la chance d'avoir Alice Thourot, députée de la Drôme, rapporteure de la loi sur la sécurité intérieure. Le thème des femmes et la cybersécurité fera d'ailleurs l'objet d'une table ronde animée par le CLUSIR avec la présence de Me Alexandra Barberis, présidente du Clusir Marseille et de Françoise Brunetaux, conseillère régionale, présidente de la commission numérique à la région.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?