Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

A Marseille, le pavillon consulaire flotte sur le port de l'anse de la Réserve

le - - Economie

A Marseille, le pavillon consulaire flotte sur le port de l'anse de la Réserve
J. P. Pierrat - Le port de plaisance est passé en septembre dernier sous délégation de la CCIMP pour douze ans.

Nouveau délégataire de service public du port de l'anse de la Réserve, à l'entrée du Vieux-Port de Marseille, la CCI Marseille Provence a posé le pied en douceur sur ses pontons.

Si sa désignation, en septembre dernier, en tant que nouveau délégataire de service public pour la gestion et l'exploitation du port de l'anse de la Réserve, à Marseille, un lieu exceptionnel en raison de sa situation à l'entrée de l'emblématique Vieux-Port, a pu susciter des craintes aux yeux de certains de ses usagers, la CCI Marseille Provence (CCIMP), qui s'était portée candidate à cette délégation de service public (DSP), une première, a depuis écarté tout risque de remous sur ce plan d'eau.

Preuve en a été, la convivialité et la bonne humeur ayant régné lors de la signature le 12 juin, de la convention liant le nouveau délégataire aux trois clubs historiques, l'Union nautique marseillaise (plaisance, voile), le Rowing Club (aviron) et les scouts marins qui en occupent de longue date les installations (depuis 1882 en ce qui concerne l'UNM !).

Les JO 2024 à l'horizon

Ce « magnifique écrin », idéalement situé, compte 190 anneaux auxquels s'ajoutent 50 postes à terre ainsi que des terre-pleins, quatre bâtiments et le préfabriqué des scouts, le tout séparé en deux parties par la fameuse Casa Delauze, ex-villa lacustre de feu le patron de la Comex et propriété privée. L'ambition de son nouveau gestionnaire qui prend pied ainsi sur son premier port de la métropole Aix-Marseille Provence, est d'en faire « un joyau », a expliqué Jean-Luc Chauvin, en particulier en vue des JO 2024 de Paris qui se dérouleront pour les épreuves de voile, rappelons-le, dans la baie phocéenne. L'équipement vise aussi la certification européenne port propre « ce qui va nous permettre de contrôler nos pratiques et d'envisager des évolutions pour ce qu'il y aura à améliorer », a encore détaillé le président de la CCIMP. Ce dernier veut en faire également un vrai « village de la plaisance », un modèle d'interface ville/port ou encore en matière d'utilisation des nouvelles technologies.

En attendant, le nouveau gestionnaire n'a pas attendu pour investir dans son entretien et sa modernisation (réparation de la grue, nouvelle signalétique, commande d'un système de vidéosurveillance…) en prenant bien soin de préciser à l'intention des utilisateurs du port qu'il n'y aura aucun bouleversement profond.

L'accord et le partenariat qui lient désormais la chambre consulaire aux clubs pour 12 ans, durée de la DSP, prévoient en particulier des accompagnements financiers pour les actions et les animations de ces derniers qui, en contrepartie, verseront une redevance. La CCI a par ailleurs confié la direction générale de l'endroit à Jérôme Giraud, qui dirige déjà dans le département voisin, les ports de la CCI du Var.




J. Philippe PIERRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer