AccueilFinanceTrois ans après sa création, la Cisam en pleine croissance

Trois ans après sa création, la Cisam en pleine croissance

La Cité de l’innovation et des savoirs Aix-Marseille (Cisam), lieu unique d’incubation et d’accélération entrepreneuriale public-privé, a fêté ses trois ans et compte accentuer son implantation dans les Bouches-du-Rhône.
Trois ans après sa création, la Cisam en pleine croissance
Laura Botella - La Cisam a accompagné plus de 200 start-up depuis sa création il y a trois ans.

Finance Publié le ,

Pari réussi pour la Cité de l’innovation et des savoirs Aix-Marseille (Cisam) et ses partenaires publics-privés. Fondée il y a trois ans par la Métropole Aix-Marseille (AMP), Aix-Marseille Université (AMU), CMA-CGM et L’Occitane, pour placer l’innovation et la recherche en son cœur, elle dresse un bilan : plus de 200 start-up pour 181 emplois créés ont été accompagnées et épaulées par tout autant d’enseignants-chercheurs.« Le passage des trois ans, c’est la première étape du temps long d’une activité économique d’une entreprise », a mis en parallèle Amaury Godron, le directeur général de L’Occitane Innovation Lab.
Mêlant la recherche académique stricto sensu et les intérêts pour l'entrepreneuriat des plus ambitieux, les membres fondateurs, qui comptent depuis peu le groupe Enedis, ont mis en place des fonds d’investissement qui possèdent chacun leur domaine de prédilections: la Métropole Aix-Marseille a créé l’Accélérateur M, a vocation internationale pour le développement d’entreprises innovantes d’ici et d’ailleurs dans des domaines comme l’économie sociale et solidaire, la cyber-économie, l’agencement, la mode et le luxe, etc. Enedis approfondit les domaines de l’intelligence artificielle (IA). « Marseille est le berceau de l’IA », soutient le professeur en informatique Djamal Habet qui travaille sur un projet de mobilité électrique appelé Massal'IA. ZeBox initié par la CMA-CGM, est axé sur la transformation numérique et énergétique du transport maritime. Quand Obratori de L’Occitane, se concentre sur le bien-être, le retail tech et l’e-santé.

De nouvelles cités dans le département

La Cisam compte ouvrir huit nouvelles antennes, grâce à la dotation de 40 millions d’euros, remportée fin 2021 par son programme Cisam+, suite à l'appel à projets « ExcellencEs ». D’ici dix ans, de nouvelles cités doivent donc être implantées sur les campus universitaires d'Aix et de Marseille, dont une sur le site du CNRS à Joseph Aiguier, ainsi qu'à Arles. « Les résultats ont démontré l’efficience opérationnelleauprès de la recherche publique » a scandé Eric Berton, président de l'AMU.
Des formations gratuites avec des unités d'enseignements (UE) dédiées, en vue d’un double diplôme seront mises en place, « avec notamment une double casquette de développeur et designer web », a confié Charlie Barla, le directeur de la Cisam. Séduite par le modèle marseillais, l’université de Paris-Saclay, ouverte en 2019, projette de créer sa Cité de l’innovation et du savoir dans l’idée d’un futur hub d’université digital.

Marseille porte sur le monde

Quand la Cisam se développe dans le département, ses membres fondateurs ambitionnent à l’international. « Nous voulons soutenir le développement d’un écosystème innovant depuis Marseille, avec un impact mondial » a expliqué Jean-Baptiste Lumineau, directeur du service fusion-acquisition (M&A) du groupe CMA-CGM. L’Accélérateur M se concentre quant à lui sur l’axe sud « Nous regardons de l’autre côté de la Méditerranée, essentiellement en Tunisie, plus largement en Afrique, un continent plein de promesses », a renchéri son directeur général, Franck Araujo.
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?