Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Vidéo [3 minutes pour comprendre] Comment financer son développement à l'international ?

le - - Finance

[3 minutes pour comprendre] Comment financer son développement à l'international ?
K. Latour - Jacques Vitali, trésorier de l'Apex, revient sur les clés pour financer son développement à l'international.

Dans notre nouveau format vidéo « 3 minutes pour comprendre » un professionnel revient sur des questions techniques auxquelles peuvent être confrontées les entreprises. Pour ce premier numéro, Les Nouvelles Publications s'est intéressé avec Jacques Vitali, trésorier de l'Apex, à la question du financement dans le cadre d'un projet de développement à l'export.

Quels sont les réflexes à adopter et ceux à éviter ? Vers quels les organismes financiers se tourner ? Quand une entreprise souhaite structurer sa rechercher de financement pour ses projets de développement à l'export, plusieurs questions peuvent se poser. Avant toute chose, pour Jacques Vitali*, trésorier de l'Apex, le club des entreprises à l'international, et président de Saga Gestion, « il faut compter trois à six mois pour avoir une démarche construite ».

En matière de financement, l'idéal est dans un premier temps d'aller voir sa banque. « Si on fait le constat que les fonds propres ne sont pas assez importants, le dirigeant peut aller voir un fonds d'investissement et la Bpi qui ensuite discutent entre eux et décident, ou non, d'accepter la demande de l'entreprise », comme il l'explique dans notre nouveau format vidéo « 3 minutes pour comprendre » :

Ce schéma s'applique à toutes les entreprises. Ce qui diffère, ce sont les montants levés ou les moyens de financement, qui eux dépendent de la rentabilité de la société, de sa taille, de son projet...

Accompagnement

Des aides spécifiques pour le développement à l'international existent aussi comme le dispositif d'assurance prospection de la Banque publique d'investissement. Dans ce cadre, « elle peut vous aider à prendre en charge une partie de votre budget export. C'est vraiment exceptionnel et particulier à la France », explique Jacques Vitali avant d'ajouter qu'« en Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Région aide des entreprises à qui elle octroie des subventions pour aller à l'export sur la base d'un projet construit. »

Et pour réussir ce projet, le mot clé reste l'accompagnement. Que ce soit par des organismes financiers ou par d'autres entrepreneurs. Et ce afin d'éviter certains écueils comme « aller sur un marché sur lequel il n'y a finalement pas grand-chose à faire, contrairement à ce que laissent supposer les données, oublier de bien construire son coût de revient... », énumère l'expert. Autant de clés pour réussir à boucler son financement.

* Jacques Vitali a animé l'atelier « Financez votre développement à l'international » lors de l'événement « Money, money, money », organisé par l'Apex fin avril à Marseille.




Karen Latour
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer