Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

AGENDA « Pour rebondir, repartir, l'entrepreneur a besoin d'être rassuré et épaulé »

le - - Droit et Chiffre

« Pour rebondir, repartir, l'entrepreneur a besoin d'être rassuré et épaulé »
D.R. - Anne Castrien, déléguée régionale de l'association 60 000 Rebonds.

Alors que va s'ouvrir le 25 novembre prochain, une semaine dédiée au rebond du chef d'entreprise, Anne Castrien, déléguée régionale de l'association 60 000 rebonds Sud revient sur la perception de l'échec professionnel en France. Et cite les dates clés de cette semaine, à Marseille et Aix-en-Provence.

Les Nouvelles Publications : Comment l'échec est-il aujourd'hui perçu en France ?
Anne Castrien : Il existe encore d'énormes freins qui empêchent un entrepreneur de rebondir après un échec. Il y a tout d'abord la dimension culturelle. En France, l'échec reste tabou. Nous sommes clairement face à une culture du succès. Les personnes qui échouent sont montrées du doigt. Et cela commence dès la maternelle ! Outre Atlantique, la situation n'est pas du tout la même. L'échec est le prix à payer lorsque l'on prend des risques. Un entrepreneur qui n'a pas connu l'échec est considéré comme suspect ! Il faut prendre des risques pour être innovant.

Les entrepreneurs sont également face à un risque technique. Concrètement un entrepreneur qui échoue n'a plus accès à des financements. Les portes se ferment. Enfin, il existe également une dimension personnelle. Les entrepreneurs qui franchissent la porte de notre association, après un échec professionnel sont traumatisés. Ils ont très mal vécu cet épisode, n'ont plus confiance en eux.

Pourtant les entrepreneurs qui ont connu un échec peuvent apporter à la société, n'est-ce pas ?
Oui, tout à fait. Ne pas profiter de leur expérience constitue un manque à gagner énorme pour l'économie. Ces entrepreneurs ne recommenceront pas deux fois les mêmes erreurs. Ils sont plus performants que des jeunes créateurs qui vont obligatoirement connaître des déconvenues dans leur carrière professionnelle. Pour rebondir, repartir, l'entrepreneur a besoin d'être rassuré et épaulé. C'est le travail de notre association, au quotidien. La reconstruction personnelle et l'accompagnement du chef d'entreprise vont lui redonner confiance en lui. Le dynamisme revient ainsi que l'envie de transmettre son savoir.

En quoi va consister la Semaine du Rebond qui se déroulera du 25 au 29 novembre dans la région ?
C'est la première fois que nous organisons ce type d'événement. L'objectif est simple : acter la présence de l'association dans la région. Nous souhaitons faire connaître notre dispositif et créer une synergie avec l'ensemble des acteurs qui gravitent autours de l'accompagnement des entreprises et des entrepreneurs. Il s'agit d'un événement au service du rebond entrepreneurial.

Dans le département des Bouches-du-Rhône nous allons ainsi proposer deux événements à Marseille et un à Aix-en-Provence. Le 26 novembre nous allons ouvrir les portes d'un comité de pilotage de notre association. C'est un moment phare du dispositif d'accompagnement. Cet événement se déroulera chez notre partenaire EY. Le 29 novembre, en partenariat avec le tribunal de Commerce de Marseille, nous allons échanger sur les outils juridiques mis à la disposition des entrepreneurs en matière de prévention du risque de défaillance. Enfin, à Aix-en-Provence nous allons organiser une conférence intitulée "Regards croisés", en partenariat avec l'Ordre des avocats à la cour d'Appel et le tribunal de Commerce. L'occasion de donner la parole à tous les intervenants présents lors des procédures collectives.




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer