Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Hedwig Fijen, fondatrice et directrice de Manifesta « Manifesta 13 sera un projet radicalement local »

le - - Economie

« Manifesta 13 sera un projet radicalement local »
D.R. - La 13e édition de Manifesta se tiendra du 7 juin au 1 novembre 2020 sur le territoire métropolitain.

C'est une première ! La France accueillera l'an prochain la biennale d'art contemporain Manifesta et c'est à Marseille que tous les regards seront tournés. Depuis quelques mois déjà, en coulisses, cet événement prend forme. Nous faisons le point avec Hedwig Fijen, créatrice et chef d'orchestre de la biennale. Rendez-vous pris du 7 juin au 1 novembre 2020 pour accueillir la 13e édition de Manifesta, baptisée « Traits d'union.s ».

Les Nouvelles Publications : En quoi consiste concrètement Manifesta qui va occuper le territoire durant 5 mois ?
Hedwig Fijen : Manifesta est la seule biennale itinérante au monde, classée 4e parmi les plus influentes. Manifesta aborde l'Europe dans son ensemble et examine ses changements à travers le regard d'une ville en particulier et de ses spécificités artistiques et urbaines. Manifesta est invitée tous les deux ans par une nouvelle ville-hôte. Pour sa 13e édition, nous avons été invités par Marseille. Après Palerme en 2018, Marseille apparaît comme un lieu emblématique, idéal pour poursuivre ces questions soulevées lors de Manifesta 12, créant aujourd'hui une nouvelle forme de « Traits d'union.s ». Manifesta 13 sera un projet radicalement local et se tiendra sur l'ensemble du territoire métropolitain, mais il ira aussi plus largement en Paca, à travers le programme « Les Parallèles du Sud ». L'ambition de ce programme est de tisser des liens permettant de toucher de nouveaux publics de visiteurs, peu habitués aux arts visuels et à la fréquentation d'événements d'art contemporain.

De quelle façon le monde économique peut-il être impliqué ? A-t-on une idée des retombées économiques pour une ville qui accueille Manifesta ?
Manifesta est accueillie par la Ville, donnant une certaine garantie économique à la biennale. Des partenaires privés et publics locaux, nationaux et internationaux vont également soutenir l'évènement. D'après une étude académique indépendante, il s'avère que les retombées économiques des précédentes villes-hôtes ont été environ 3 à 4 fois supérieures à leur investissement initial. Comme pour chaque édition, nous invitons des partenaires privés à investir sur des œuvres d'art et à travailler avec nous dans la production de nouvelles commandes d'œuvres, créées spécifiquement pour les lieux d'accueil, en lien avec Marseille et sa métropole, l'histoire de son port et ses diverses communautés.

La clôture des candidatures pour les événements parallèles de Manifesta 13 est fin septembre. Quels types de projets sont susceptibles d'être validés ?
Les Parallèles du Sud livrera une série d'événements qui se tiendront en parallèle du programme principal. Il s'agira d'art, de musique, de performance, de théâtre ou de projets discursifs. Les projets seront, nous l'espérons, intergénérationnels et interdisciplinaires. Étant donné qu'ils seront liés à des projets internationaux, ces liens marqueront durablement le territoire et auront un impact sur la dynamique de la scène artistique de Marseille et de sa métropole.

Quel est le budget global de Manifesta ?
Le budget global de Manifesta dépend de différents facteurs, mais nous espérons atteindre 6,5 M€. Ce qui est un budget à peu près comparable à celui de MP2018 « Quel Amour ». Nous espérons qu'avec le renforcement des capacités, les événements parallèles et les événements spécifiques, nous pourrons soutenir les potentialités majeures dans la région et créer ainsi les bases de futurs traits d'union.s.

L'intégralité de l'article est à lire dans le numéro 10 067 des Nouvelles Publications. Cliquez ici pour découvrir nos offres d'abonnement (à partir de 55€/an).

C'est une première ! La France accueillera l'an prochain la biennale d'art contemporain Manifesta et c'est à Marseille que tous les regards seront tournés. Depuis quelques mois déjà, en coulisses, cet événement prend forme. Nous faisons le point avec Hedwig Fijen, créatrice et chef d'orchestre de la biennale. Rendez-vous pris du 7 juin au 1 novembre 2020 pour accueillir la 13e édition de Manifesta, baptisée « Traits d'union.s ».




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer