Fermer la publicité

Marc Bollet, avocat au barreau de Marseille « Les avocats et professionnels de la justice méritent respect et considération »

le - - Droit et Chiffre

« Les avocats et professionnels de la justice méritent respect et considération »
G. Majolet - Marc Bollet est avocat au barreau de Marseille et ancien président de la Conférence des bâtonniers.

Marc Bollet est avocat au barreau de Marseille et ancien président de la Conférence des bâtonniers. Il évoque son métier, en ces temps de crise économique et sanitaire, et parle de la profession, durement touchée par le ralentissement de l'activité.

Les Nouvelles Publications : Comment, en tant qu'avocat, vivez-vous cette crise ?
Marc Bollet : La crise impensée et inédite s'est imposée à nous. La priorité fut d'assurer la protection de nos équipes et le maintien du lien avec nos clients. Les avocats travaillent à distance, mais avec une permanence au cabinet : la relation avec les clients se gère par téléphone et beaucoup en visio-conférence.

Quelles remontées avez-vous de la part de vos clients ?
Il se dégage un sentiment d'inquiétude généralisé car la sortie de crise est imprévisible. Le déconfinement économique ne peut pas s'inscrire uniquement dans une seule logique calendaire. Or personne ne peut dire aujourd'hui quand et comment l'économie repartira. En tout cas chacun a conscience que le redressement sera long et coûteux. Nos clients nous contactent pour la mise en œuvre des dispositifs publics : aides, mesure de chômage partiel, fonds de solidarité et prêts garantis. D'autres nous interrogent sur les modalités de la poursuite d'une activité dans les domaines qui le peuvent encore. Enfin nous n'échappons pas à des problématiques concernant les modes de traitement des difficultés des entreprises. Si statistiquement il n'y a pas eu encore beaucoup de procédures collectives, il est à craindre qu'elles arrivent vite…

Cette crise change-t-elle la relation entre l'avocat et ses clients ?
Dans le domaine du droit des affaires que je pratique, pas fondamentalement. Nous avons toujours eu des liens forts et continus avec ceux pour qui nous travaillons. Dans cette période encore plus, avec une dimension humaine supplémentaire.

Que conseillerez-vous aux chefs d'entreprise en ce moment ?
D'y croire ! De faire un état des lieux pour définir une stratégie et la partager avec toutes les forces de l'entreprise et notamment avec les salariés. De redonner de la place aux valeurs fondamentales du travail et de la confiance. C'est à ce prix que le défi de la reconstruction pourra être relevé.

Quel rôle va avoir l'avocat dans ce travail d'équipe mis en place pour sauver les entreprises ?
L'avocat est un expert mais aussi un fabricant de solutions et d'innovations. Face à l'incertitude qui règne, le droit est un marqueur fort. Les avocats auront, à l'évidence, un rôle majeur dans la reconstruction.

Le Conseil national des barreaux a publié une étude assez inquiétante sur les conséquences de la baisse de l'activité économique chez les avocats. Comment y réagissez-vous ?
La profession d'avocat souffre comme de très nombreux secteurs d'activités, ce que l'enquête du CNB démontre. La longue période de confinement appelle chacun d'entre nous à se questionner sur son exercice professionnel, sur son avenir, ses espoirs et ses projets mais aussi ses craintes. Je suis néanmoins convaincu que la reprise progressive des activités dopera le moral des troupes et permettra ainsi aux avocats de repartir de l'avant. Notre ordre, sous l'autorité du bâtonnier Arnoux-Pollak qui fait un travail remarquable, sera le vecteur de ce rebond.

Quelle est votre réaction au rejet par le Conseil d'Etat de l'action intentée par le barreau de Marseille, qui demandait une meilleure protection sanitaire des avocats dans l'exercice de leur fonction ?
Dans le contexte actuel, la décision n'a rien d'étonnant tout en étant décevante. La procédure a néanmoins eu le mérite d'attirer sous les projecteurs la situation des avocats et des professionnels de la justice, lesquels méritent respect et considération.




Frédéric DELMONTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer