Fermer la publicité

Think & Go va lever des fonds pour se développer

le - - Entreprendre

Think & Go va lever des fonds pour se développer
M. Debette - Vincent Berge, le président fondateur de Think & Go devant un écran connecté.

Vous connaissez tous le e-commerce et le m-commerce. Désormais, il va falloir faire avec le screen-commerce. Une invention 100% aixoise que l'on doit à la société Think & Go qui prévoit de se développer.

Mi-avril 2016, une levée de fonds devrait être concrétisée par l’entreprise Think & Go, implantée à Meyreuil. D’un montant de 2 à 4 millions d’euros, elle permettra d’embaucher pour renforcer les équipes en marketing, force de vente, chef de projets, support, industrialisation... pour traiter le processus de bout en bout et donner un maximum de possibilités aux clients. Ainsi que pour pouvoir sortir plusieurs écrans par jour, en fonction des ventes. Une belle aventure qui s’annonce déjà et fait briller les yeux de Vincent Berge et son équipe.

Screen-commerce

Think & Go se développe sur le secteur prometteur du screen-commerce. Pour Vincent Berge, directeur général et fondateur de Think & Go, screen-commerce est « le terme pour lequel nous avons déposé la marque. Il fait le lien entre le e-commerce et l’objet connecté ». Un nouveau mot que l’entrepreneur espère bien faire entrer dans le langage courant et qui définit bien le produit imaginé et conçu par sa structure.

Imaginez des écrans implantés dans les centres commerciaux, les aéroports, les gares ou le métro, dans la rue. Pas des écrans publicitaires, non, des écrans proposant des services comme la billetterie pour les spectacles, des réservations de voyages ou de restaurants, des coupons de réduction, des informations, des conseils d’achats, des dons, etc. Et pourquoi pas les 10 premières pages d’un livre pour vous donner envie de l’acheter ensuite, ou de morceaux de musique… Auxquels vous avez accès rien qu’en posant votre carte bancaire, votre téléphone mobile et bientôt votre passeport. Pour Vincent Berge, le champ des possibles est infini pour satisfaire les achats d’impulsion.

La suite de cet article est à lire dans le numéro 9891 des Nouvelles Publications (parution le 15/04/2016). Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnement. 

Pour aller plus loin : 




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide