Fermer la publicité

TGI de Tarascon : des arrivées et des ambitions

le 12 septembre 2017 - Alain RICCI - Actualité juridique

TGI de Tarascon : des arrivées et des ambitions
A. Ricci. - Sylvie Berbach, présidente du TGI, et de Patrick Desjardins, procureur de la République

Traditionnelle audience solennelle au TGI de Tarascon, l'occasion de présenter les nouveaux venus et de faire un point sur les dossiers en cours. Explications.

Alexia Bouchon, vice-présidente chargée des fonctions de juge des libertés et de la détention, Laure Faisant, juge d’application des peines, Anouck Bonnet, vice-procureure de la République, Alain Pavillon, magistrat à titre temporaire, Florence Pavarotti, magistrat à titre temporaire, Aurore Flaud, directrice adjointe des services de greffe judiciaires, Florence Jacquet, greffier fonctionnel détaché au service d’accueil unique du justiciable, Françoise Hervé, greffier : voici les nouveaux arrivants au Tribunal de grande instance (TGI) de Tarascon.
Mais toujours des problèmes d’effectif : « A compter du 10 octobre, nous ne serons plus que 12 magistrats du siège sur 14 et les deux postes de juge d’instance seront vacants. Nous ne bénéficions plus du renfort de magistrats placés. Une réorganisation provisoire des services va donc intervenir », souligne Sylvie Berbach, présidente du TGI de Tarascon.

Des projets sur la table

« Je vous avais parlé lors de la rentrée solennelle de janvier de notre volonté d’ouvrir un véritable bureau d’aide aux victimes et de renforcer l’espace d’accueil au sein de la juridiction », rappelle Sylvie Berbach. Et d’ajouter : « Ces projets avancent, et le financement des travaux immobiliers a été obtenu cet été dans son principe. C’est une excellente nouvelle, même si plusieurs mois seront certainement encore nécessaires avant de pouvoir ouvrir ces nouveaux espaces au sein de la juridiction compte tenu des contraintes architecturales et des règles d’urbanisme, ce palais de justice étant inscrit à l’inventaire des monuments historiques. »
Autres dossiers d’actualité : le bureau de la permanence et le Service d’accueil unique du justiciable (SAUJ). Le bureau de la permanence sera mis en place dans les semaines qui viennent. La juridiction est tenue aussi d’ouvrir un SAUJ sur deux sites de l’arrondissement : à Tarascon et à Arles.





Les Nouvelles Publications

Hebdomadaire d’informations économiques et juridiques

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Les Nouvelles Publications› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide