Fermer la publicité

Parcours fléché sur le toit du Corbu à Marseille

le 22 septembre 2017 - jean-Philippe PIERRAT - Oxygène

Parcours fléché sur le toit du Corbu à Marseille
WeAreContents - Les oeuvres du plasticien Jean-Pierre Raynaud sont à voir jusqu'au 2 octobre.

Le Mamo, le centre d'art qui s'est installé, à l'initiative du designer Ora-ïto, dans le gymnase et sur le toit de la Cité radieuse construite par le Corbusier, à Marseille, poursuit ses invitations estivales avec cette fois-ci le plasticien Jean-Pierre Raynaud.

Chaque été, un grand artiste y est en effet convié à exposer et à poser son regard sur le bâtiment du grand architecte, classé monument historique et inscrit par l’Unesco, avec 16 autres de ses réalisations, au Patrimoine mondial de l’humanité.

Après Xavier Veilhan, Daniel Buren, Dan Graham et Felice Varini, c’est ainsi au tour du célèbre plasticien Jean-Pierre Raynaud d’investir les lieux. Dans l’esprit de sa recherche formelle actuelle, l’artiste - qui s’est fait connaître notamment pour sa maison entièrement carrelée de céramique blanche de même dimension, où il a longtemps vécu mais qu’il a aujourd’hui détruite - a posé à l’horizontale sur le toit-terrasse de la Maison du fada, une unique et immense flèche de 15 m de long en direction du gymnase. Lequel renferme le reste de l’exposition, une sélection rétrospective de son œuvre très justement baptisée « Ici » dont 90 containers renfermant eux-mêmes les débris de sa fameuse maison…

A voir jusqu’au 2 octobre.





Les Nouvelles Publications

Hebdomadaire d’informations économiques et juridiques

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Les Nouvelles Publications› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide