Fermer la publicité

Marseille : Cure de jouvence pour le WTC

le 10 octobre 2017 - Jean Philippe PIERRAT - Entreprendre

Marseille : Cure de jouvence pour le WTC
J.-P. Pierrat - Le centre de congrès du WTC a fait peau neuve, transformation confiée au cabinet d'architecture marseillais Tangram.

Centre de congrès et d'affaires de la CCI Marseille Provence, le Word Trade Center (WTC) de l'immeuble CMCI de la rue Henri Barbusse, à Marseille, a poursuivi sa modernisation avec l'ouverture de son centre de congrès entièrement rénové. Suivez le guide.

Désormais baigné de lumière grâce à la grande façade vitrée, en double hauteur, de son entrée et à ses larges oculus zénithaux mieux mis en valeur, le centre de congrès du World Trade Center (WTC) Marseille Provence a pris un sacré coup de jeune !

Entièrement réaménagé intérieurement par le cabinet d'architecture marseillais Tangram et rebaptisé pour cette nouvelle vie « City Center Vieux-Port », le lieu a récemment rouvert ses portes et été inauguré après un an de travaux. Après la livraison l'an dernier du business center - 800 m2 de bureaux et salles de réunion modulaires et de coworking, situés aux 2e et 3e étages de l'immeuble et qui déclinent le même design moderne pour le mobilier et le calepinage du revêtement de sol particulièrement soigné -, le WTC, émanation de la CCI Marseille Provence (CCIMP), actionnaire très largement majoritaire, en a fini avec sa modernisation qui a coûté 4 M€.

Design contemporain et travail collaboratif

Reçus avant son inauguration officielle dans le nouvel atelier dédié au travail collaboratif et à la méthodologie du co-design, « le lab », les représentants de la presse locale ont pu ainsi en apprécier ensemble les profonds changements. Désormais équipé à la pointe de la technologie nec plus ultra, l'équipement modulable de 2600 m2 (dont 600 m2 gagnés en mezzanine) installé au premier étage compte consolider sa troisième place parmi les centres de congrès marseillais après ceux du parc Chanot et du Pharo.

Complémentaire, sa jauge de 420 places est propice à son développement, a estimé Paul Chaffard, son président, en faisant découvrir l'endroit.

« Dans la cité phocéenne, plus encore que le tourisme tout court, celui d'affaires est en très forte progression, de plus 35 % de l'an dernier à cette année », a-t-il notamment rappelé avant d'ajouter : « Avant sa fermeture pour cause de travaux, le WTC avait accueilli une cinquantaine d'événements et 55 000 visiteurs annuels. Dans sa nouvelle mouture, nous en espérons le double. »

« C'est un outil de top niveau au service de l'économie métropolitaine dans un lieu magique, idéalement situé et attractif, et qui dispose d'une communication directe avec un hôtel, ce qui est rare, a renchéri pour sa part, Jean-Luc Chauvin, président de la CCIMP présent à ses côtés. Au lieu de sa rénovation, nous aurions pu faire le choix d'un autre site, a-t-il encore expliqué, mais en restant de la sorte au cœur de Marseille, nous avons souhaité accompagner le mouvement de reconquête du centre-ville qui est à initier et qui commence à se dessiner notamment avec le projet de revitalisation de la Canebière, entre autres. » Et ce d'autant plus que le WTC a d'ores et déjà prévu de se doter d'un autre espace high-tech de plus de 2000 m2 aux 29e et 30e étages de la tour La Marseillaise dont la construction s'achève sur le front de mer, à Arenc. Un « sky center » ô combien prestigieux dont il pourra disposer à la livraison prochaine de l'IGH*. Et Jean-Luc Chauvin de rêver d'un package « cocktail d'accueil au Sky Center, séminaire au City Center Vieux-Port et dîner de gala dans le grand hall historique du Palais de la Bourse… », siège de son institution.

* Immeuble de grande hauteur.





Les Nouvelles Publications

Hebdomadaire d’informations économiques et juridiques

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Les Nouvelles Publications› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide