Fermer la publicité

Marine Consultant poursuit son cap

le 01 septembre 2015 - Caroline DUPUY - Entreprendre

Marine Consultant poursuit son cap
D.R. - Marine Consultant connaît un taux de réussite de 95%, selon l'entreprise

L'entreprise marseillaise, qui a fêté ses 15 ans en juillet, est spécialisée dans l'assurance des marchandises transportées. Explications.

Fondé en 2000 par Gérald Duron, Marine Consultant est un cabinet spécialisé dans le conseil et la gestion des litiges liés au transport maritime de marchandises et aux assurances. Un métier de niche qui devient de plus en plus important au regard de la multiplication des échanges de par le monde. « En France, nous sommes les seuls indépendants, ce qui est un avantage de taille », ajoute le fondateur de la société.

Basé à Marseille, quai de Rive Neuve, avec une vue imprenable sur le Vieux-Port et la mairie centrale, Marine Consultant est particulièrement présent en Afrique de l’Ouest et en Europe et a pour vocation d’intervenir en tous points du globe. Pour preuve, son tout nouveau site Internet est traduit en anglais, en arabe et en chinois…

Taux réussite de 95%

Le cabinet est à la disposition des sociétés de négoce international (les entreprises qui importent et exportent) et des assureurs marchandises. « Depuis sa création, Marine Consultant a traité plus de 3.000 dossiers et son taux de réussite est de 95% », précise, non sans fierté, la structure. Les exemples sont nombreux et variés. Il peut s’agir notamment d’un client soucieux d’exporter 40.000 tonnes de riz qui fait appel au cabinet pour s’assurer contre le risque d’une marchandise dégradée par l’eau, d’un conteneur abîmé etc. L’idée est d’intervenir en amont d’un incident pour évaluer le préjudice et obtenir des garanties. C’est-à-dire sécuriser le recours.

Pour ce faire, Marine Consultant dispose d’une base de données bien utile qui lui permet de renseigner ses clients sur la position des navires, les évènements qu’ils ont subis, l’identité de ses armateurs, la composition de leur flotte, leur Club de protection… Des éléments essentiels lors de la souscription des risques et indispensables pour le suivi des recours. Marine Consultant s’appuie ensuite sur son réseau d’experts, de spécialistes du monde maritime : avocats et Solicitors, arbitres, experts indépendants, en Europe, en Asie, et en Afrique de l’Ouest. En cas d’arbitrage à Londres, Marine Consultant collabore avec des cabinets de Solicitors expérimentés, et dispose également d’une bonne expérience des arbitrages qui sont mis en place devant la Chambre arbitrale maritime de Paris (CAMP).

No win no fee

A noter également que Marine Consultant travaille selon le principe du « No win, no fee ». C’est-à-dire que le cabinet n’est rémunéré que sur la base des sauvetages effectivement encaissés. Donc des missions remportées avec succès. L’entreprise partage ainsi avec ses clients les aléas des actions conduites amiablement ou devant les tribunaux ou les arbitres. Ses adversaires ? L’armateur et l’assurance Protection et indemnité (P&I) qui protège l’armateur contre les dommages, les pertes et les réclamations de tiers causés par la conduite de son navire.

L’équipe est basée à Marseille mais aussi à Dakar et en Grèce. A noter le prochain recrutement d’une jeune femme parlant couramment le chinois. La cible visée par cette embauche ? Les négociants chinois et les compagnies d’assurances chinoises. C’est aussi un pays où CMA CGM est très présent.

Pour aller plus loin :





Les Nouvelles Publications

Hebdomadaire d’informations économiques et juridiques

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Les Nouvelles Publications› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide