Fermer la publicité

Marianne Ponz : le langage des sons

le 19 avril 2017 - Caroline DUPUY - Artisanat

Marianne Ponz : le langage des sons
Jacques Sorrentini - L'atelier de Marianne Ponz se trouve dans les locaux de Make it Marseille.

Marianne Ponz est luthière à Marseille. Elle fabrique des instrument à cordes frottées, sur mesure et haut de gamme, pour des musiciens prestigieux. Avec 15 ans de violoncelle à son actif, elle comprend vite les besoins de ses clients.

« J’ai pris du temps, mais je suis revenue à Marseille », précise Marianne Ponz, luthière. A son actif, des études en Angleterre dans une grande école de lutherie, un atelier à Genève, des stages un peu partout en France chez des mentors pour apprendre le métier, peu répandu, de luthier. Une expérience reconnue qui lui permet aujourd’hui de réaliser des instruments haut de gamme et sur mesure pour des orchestres étrangers, des conservatoires prestigieux. « Je travaille sur commande ou alors je réalise un son que je vais présenter ici ou là. »

Sur ce point, c’est un grand avantage que d’habiter dans le sud de la France en été car bon nombre de professionnels de la musique se rendent à Marseille, Juan-les-Pins, Aix-en-Provence ou Orange à l’occasion de la saison des festivals. Autre avantage de taille : 15 ans de violoncelle qui l’aident beaucoup pour comprendre les attentes de ses clients. « Je comprends leur langage, je sais ce qu’ils cherchent. Cela me permet d’être pleinement à leur écoute. » Sa spécialité ? Les cordes frottées (violon, alto, violoncelle, contrebasse). Tout ce qui se joue avec un archet, donc pas de guitare.

L’instrument de musique, vecteur de communication

« Je travaille en partie chez moi, généralement le matin. Le reste du temps, je rejoins les locaux de Make it Marseille. Comme je ne réalise que des instruments neufs et que je ne vends pas d’accessoires, je n’ai pas besoin d’avoir un magasin, un espace de vente. » Pour se faire connaître, il y a le réseau, le bouche-à-oreille, les festivals musicaux de la région et d’ailleurs, les événements organisés par Make it Marseille. Pour connaître son emploi du temps professionnel et ses dernières réalisations, il est également possible de se rendre sur sa page Facebook

Mais pour elle, pas de doute, son meilleur vecteur de communication est le son des instruments quelle a réalisés. « Quand un musicien m'achète un instrument, il va lemmener partout dans le monde, dans le cadre de ses tournées. Plus jai dinstruments dehors et mieux cest pour ma réputation. » Et les commandes.

Retrouvez chaque semaine sur le site internet et dans les pages des Nouvelles Publications nos portraits d'artisans, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 55€/an).

 





Les Nouvelles Publications

Hebdomadaire d’informations économiques et juridiques

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Les Nouvelles Publications› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide