Fermer la publicité

Les Macarons de Frane : une recette respectée à la lettre

le - - Artisanat

Les Macarons de Frane : une recette respectée à la lettre
D.R. - Des macarons que l'on retrouve sur les marchés.

Frane Pannetier réalise dans son laboratoire, à Arles, des macarons naturels qui se conservent plus d'un mois. Elle vend ces derniers via des partenariats et sur les marchés et autres salons culinaires.

C'est la saison haute pour Les Macarons de Frane, à Arles, avec des journées bien chargées pour sa dirigeante, Frane Pannetier. « Je suis en fabrication, au sein de mon laboratoire, de 4 h à 13 h chaque jour. J'ai un peu de temps libre ensuite. Puis vient le temps de la cuisson », explique-t-elle. Après un parcours initial dans la restauration notamment en tant que chef de cuisine, elle ouvre son entreprise en 2011. Elle propose aujourd'hui de la biscuiterie fine, des gâteaux de fête et des pièces montées.

Trois quarts d'amandes

Frane Pannetier est notamment reconnue pour ses macarons aux amandes, sans gluten ni matières grasses ajoutées. « Tout le monde fait des macarons mais pour ma part, je respecte la recette originale. A savoir trois quarts d'amandes, du sucre, des arômes et des colorants naturels. Il n'y a pas de crème, pas de farine, pas de produits laitiers. Pas d'allergène », explique cette artisane passionnée. Conséquence de taille ? « Mes macarons ne sèchent pas. Ils se conservent plus d'un mois alors que d'autres durcissent et sont immangeables après trois jours. »

Elaboré à la demande du Parc naturel régional de Camargue, elle a créé le Macaron camarguais (macaron caramel beurre salé à la fleur de sel de Camargue) déposé à l'INPI*. « Cela m'a permis de faire partie, dès 2016, des chefs du Conservatoire du Sud, garants de la préservation des produits de Camargue », annonce-t-elle avec fierté sur son site Internet.

Frane Pannetier est présente sur les marchés de Noël et autres salons culinaires. « Suite aux attentats, beaucoup d'événements ont été annulés. A noter aussi que les visiteurs sont désormais moins nombreux, ce qui a eu une incidence non négligeable sur notre activité. »

Pour autant, elle garde le moral et propose des visites de son atelier de fabrication à Arles, sur rendez-vous. En attendant, il est possible d'aller sur son site pour voir quelques réalisations de macarons, de pièces montées ou encore des photos de son stand sur les différents marchés de la région. Possibilité également de commander des macarons grâce au bon de commande à télécharger.

* Institut national de la propriété industrielle.

Retrouvez chaque semaine sur le site internet et dans les pages des Nouvelles Publications nos portraits d'artisans, en partenariat avec la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cliquez ici pour plus de renseignements sur nos offres d'abonnements (à partir de 55€/an).​



Caroline DUPUY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide