Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Le pôle Yvon-Morandat se remplit

le - - Immobilier

Le pôle Yvon-Morandat se remplit
W. Allaire - Les travaux devraient démarrer à la fin de l'année pour une livraison courant 2019.

Le projet de pôle d'activités du puits Morandat avance. La Semag a confié à Eiffage Immobilier la réalisation d'un ensemble de locaux mixtes à haute qualité environnementale (9 800 m2 de surface de plancher). Et plusieurs entreprises vont ériger de nouvelles unités sur le site.

Le projet de reconversion de l'ancien puits Morandat avance. Le 13 décembre dernier, le groupement associant Eiffage Immobilier (mandataire), l'agence 3A Architectes et la société Récipro-Cité, a été désigné lauréat de l'appel à projet* lancé par la Société d'économie mixte d'aménagement de Gardanne (Semag) pour la réalisation d'un ensemble d'immobilier d'entreprises sur le site de l'ancien carreau minier à Gardanne. Le promoteur compte développer un programme mixte « middle tech » de sept bâtiments R+3 (deux tiers de bureaux et un tiers de locaux d'activités) sur environ 9 800 mètres carrés de plancher à haute qualité environnementale (BDM** niveau « or » ou « argent »). L'opération, disponible à la vente ou à la location, verra le jour sur une parcelle de 17 000 mètres carrés, située à l'entrée de l'ancienne friche minière (soit 15 % de la surface commercialisable du site). « On souhaite un projet monté sur l'usage et les usagers avec un réseau de solidarités organisé autour d'espaces partagés à même de stimuler l'innovation », explique Alain Argillier, directeur de la promotion immobilière de la région Sud-Est pour Eiffage Construction.

Cette ambition sera concrétisée par la présence de 500 mètres carrés de locaux communs gérés par Réciprocité : des fablabs avec imprimantes 3D, des espaces de coworking, conciergerie, restaurant, etc.

Après les études menées au premier semestre 2018, les travaux devraient démarrer à la fin de l'année pour une livraison courant 2019. « L'objectif est de réaliser l'opération en une seule phase afin d'obtenir la masse critique autorisant la mise en place des animations et des espaces collectifs », avance Alain Argillier.

Label « QDM »

Engagée voilà une décennie par la ville de Gardanne, la reconversion de l'ancien carreau minier (14 ha) est aujourd'hui au milieu du gué : le site accueille déjà une antenne du BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières), l'association des mineurs, un hôtel d'entreprises innovantes ainsi que les bureaux de la Semag. D'ici 2021, la Semag prévoit de développer 80 000 mètres carrés de locaux mixtes (bureaux et activités dans des immeubles neufs ou réhabilités) dans ce qui sera le premier parc d'activités labellisé « Quartier durable méditerranéen » (niveau « or » en phase conception***). Et la commercialisation de la cinquantaine de lots dépasse les espérances de l'aménageur : « Fin 2017, nous en sommes à 40 % de commercialisation alors que nous espérions être à 10 % », précise Nicolas Fortuit, le directeur général de la Semag.

En octobre, Steripure a lancé les travaux de construction de sa nouvelle unité de production sur une parcelle de 4 939 mètres carrés située en face du chevalement, totem de la mémoire industrielle de l'ancien carreau minier. Fin 2018, cette jeune pousse installera ses équipes dans un écrin neuf de 2 363 mètres carrés.

D'autres entreprises gardannaises ont choisi de grandir sur leurs terres. Nerys (ingénierie, bancs d'essais et de mesures pour les industriels) et Neowave (sécurisation des cartes à puce) ont signé le 20 décembre dernier avec la Semag une convention pour la réalisation d'un immeuble de 900 mètres carrés (R+2). Ces deux pépites partageront à la fois l'investissement (1,2 M€) et les locaux qui devraient être livrés au début 2019.

Cet été, l'aménageur a signé un autre compromis avec IP Energy pour une parcelle de 2 000 mètres carrés. Au printemps 2018, cette PME gardannaise, spécialisée dans les infrastructures de communication, lancera la construction d'une nouvelle unité agrégeant bureaux et ateliers (1 300 m2).

* Les autres candidats en lice étaient Nexity, le groupe Figuière et Icade.
** Bâtiments durables méditerranéens.
*** Portée par EnvirobatBDM, la démarche QDM est un outil pédagogique d'accompagnement et d'évaluation sur l'ensemble de ses aspects du développement durable pour l'aménagement de quartiers.




William Allaire
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide