Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Le Medef Paca lance Nouveau Cap, laboratoire d'idées pour la démocratie

le - - Economie

Le Medef Paca lance Nouveau Cap, laboratoire d'idées pour la démocratie
J. P. Pierrat - François Garçon, historien et maître de conférences à La Sorbonne (à g.) et Jean-Luc Monteil (à dr.), président du Medef Paca, deux des membres du think tank régional Nouveau Cap.

Porté par le Medef Paca, le think tank Nouveau Cap a dévoilé ses premières propositions, en l'occurrence pour sauver le système démocratique.

En tant qu'ancien jeune sommelier plusieurs fois primé, l'entrepreneur (cinq sociétés) Jean-Luc Monteil, président du Medef Paca, a conservé l'art de présenter les bonnes suggestions. En l'occurrence, celles faites par les membres du think tank baptisé Nouveau Cap et incubé par son organisation « pour montrer qu'une région comme la nôtre peut devenir elle aussi, à l'image de tous ces think tank pour le moment essentiellement parisiens, un espace de discussion et de réflexion, producteur d'idées novatrices ». Lequel, a-t-il précisé, lors de cette présentation, au siège de l'organisation patronale, à Marseille, « a vocation à s'emparer des sujets de société ».

Premier en date : notre modèle démocratique, « qui est en danger, a expliqué le président du Medef Paca, comme le prouvent les plus faibles taux de participation jamais enregistrés lors des dernières élections législatives en date, avec au final des élus qui ne le sont plus que par une poignée de citoyens. Il y avait vraiment lieu de se pencher sur ce profond désintérêt, a-t-il poursuivi, sur cette défiance existant entre gouvernants et gouvernés. »

Cure d'humilité et observations inspirées conseillées

A ses côtés, François Garçon, historien et maître de conférences à La Sorbonne, l'un des autres membres du think tank *, a étudié de près le système de votation suisse et ses « 48 % d'électeurs ». Lui conseille à « la France de faire une grande cure d'humilité et non pas de dupliquer, mais de s'inspirer des systèmes qui font mieux », à l'instar, à ses yeux, du modèle suisse. Quant au nôtre, il le juge lui aussi « gravement délabré ».

C'est pourquoi, pour renverser la tendance, Nouveau Cap a rassemblé diverses contributions - dont une du prix Nobel de la paix 2015, d'autres d'anciens ministres ou encore de la commissaire européenne Mariya Gabriel - dans un ouvrage intitulé « Aux actes citoyens ! Pour une démocratie renouvelée » et synthétisé le tout en 14 propositions concrètes.

Restant conscients que « l'évangélisation ne va pas se faire d'un claquement de doigt », que « la pastorale risque d'être longue, et les obstacles nombreux » et qu'il y a encore « tout un service après-vente à assurer », pour reprendre quelques-unes de leurs expressions imagées, les participants à Nouveau Cap espèrent néanmoins faire avancer le schmilblick. « Il est important de mettre cette graine », dixit Jean-Luc Monteil. Prochain sujet de réflexion : la fiscalité locale. Avis aux personnes intéressées…

* Lequel comprend également Boris Berdigon, président du comité d'étude, Gérard Bonnet, Sylvie Brunet, Thierry Debaille, Bruno Jonchier, Thierry Lemerle, Marc Pouzet, Danièle Prieur et Basile Sircoglou.

Les 14 propositions formulées par Nouveau Cap sont à retrouver dans le numéro 9992 des Nouvelles Publications, à paraître le 23 mars. Cliquez ici pour vous abonner.



J. Philippe PIERRAT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide