Fermer la publicité

Le Carburateur boosté par la Chambre de métiers et de l'artisanat

le - - Organisations

Le Carburateur boosté par la Chambre de métiers et de l'artisanat
C. Dupuy - Signature officielle du partenariat entre le Carburateur et la CMA.

Le pôle de l'entrepreneuriat de la Cabucelle, à Marseille, signe un partenariat avec le monde de l'artisanat pour aider les jeunes pousses et les chefs d'entreprise des quartiers nord.

"Les petites structures, nos artisans, ont besoin de lieux comme celui-ci", affirme d’emblée Monique Cassar, présidente de la délégation Bouches-du-Rhône de la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Mardi 28 février, elle a passé plusieurs heures au pôle de l’entrepreneuriat Le Carburateur, dans les quartiers Nord de Marseille. La structure qui accueille, accompagne et héberge les jeunes chefs d’entreprises a été lancée il y a moins d’un an. 1800 m2 de locaux neufs dédiés aux entrepreneurs. Et parmi eux, un nombre importants d’artisans. "Ce lieu est très beau et il correspond parfaitement à ce que nous aimons : la proximité. Nous voulons que les artisans soient proches les uns des autres et que la Chambre soit proche d’eux. Ils pourront ainsi travailler en réseau, ou pas, et avec des outils adaptés", ajoute Monique Cassar.

Conseiller les artisans

Pour aider au mieux les jeunes pousses et donner aux chefs d’entreprise les moyens de réussir, le Carburateur et la Chambre de métiers et de l’artisanat ont annoncé un partenariat. La convention engage les deux acteurs à mettre en commun leurs savoir-faire. Une annonce qui n’a rien d’étonnant. En effet, la délégation Bouches-du-Rhône de la Chambre de métiers et de l’artisanat s’est impliquée dans la conception, le démarrage et le développement de ce lieux atypique. Depuis le début de l’année 2017 elle organise également des réunions d’information et des rendez-vous avec des experts sur place, dans le 15e arrondissement pour épauler les artisans. "C’est un beau territoire avec des lieux de vie, du réseau. Il faut créer du lien pour que ces quartiers vivent. Les structures innovantes ne manquent pas ici, il faut tout faire pour les pérenniser, pour qu’elles créent des emplois. Longue vie au Carburateur !".

Elle sait de quoi elle parle puisqu’elle a passé de longues minutes avec les différents résidents du Carburateur. Elle s’est notamment intéressée aux artisans et à leurs questions. Elle n’a pas hésité, par exemple, a rappeler à plusieurs d’entre eux que la Chambre de métiers et de l’artisanat proposait un certain nombre de formations gratuites qui pourraient les aider. Elle a écouté les attentes des artisans en promettant de les mettre en relation avec les bonnes personnes au sein de la CMA.

A la rencontre de deux artisans résidents du Carburateur

La Compagnie des Bocaux : il s’agit d’une entreprise artisanale qui commercialise des fruits et légumes provençaux bios, cuisinés maison et distribué dans des bocaux en verre. La marque est distribuée en magasins bio, épiceries fines et en ligne. Saïda et Thomas Palmieri, ses fondateurs ont pris des locaux de stockage et un espace dans la salle de co-working au sein du Carburateur. Les fondateurs sont ravis des lieux et de leur développement. Ils ont échangé avec Monique Cassar, présidente de la délégation Bouches-du-Rhône de la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Provence Alpes Côte d’Azur sur leur volonté de lever des fonds pour accélérer leur activité et améliorer leur communication. Pour le moment ils ont écarté le financement participatif et vont sans doute se rapprocher de Bpifrance. La Compagnie des Bocaux participe actuellement au concours La Fabrique Aviva qui soutient des projets utiles et innovants. Les votes sont ouverts jusqu’au 11 avril prochain.

Medinscop : il s’agit d’une coopérative d’activité et d’emploi qui permet à toute personne d’exercer son activité dans un cadre autonome, sécurisé et collectif. La structure accompagne des entrepreneurs du bâtiment. Elle a choisi de s’installer dans un grand espace de stockage au sein du Carburateur. Maxime Larabi, résident du Carburateur a expliqué qu’il était à la recherche de bons professionnels car le travail ne manque pas.




Caroline DUPUY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide