Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

La filière « eau » pèse lourd dans les Bouches-du-Rhône

le - - Entreprendre

La filière « eau » pèse lourd dans les Bouches-du-Rhône
Photo F. Jonniaux/CCIMP - L'ensemble des institutionnels organisateurs de ces premières rencontres B to B autour de l'eau

Plantons le décor tout d'abord avec trois chiffres relatifs au business de l'eau dans le département : 340 entreprises concernées, 9 300 salariés, 1 Md€ de chiffre d'affaires cumulé. Autant dire que même si la filière manque de visibilité, son poids économique est loin d'être anecdotique.

C’est sans doute pour cette raison que la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence (CCIMP) a décidé d’organiser, le 4 juillet dernier, les premières rencontres de l’eau, en présence d’une bonne centaine de partenaires, entreprises et donneurs d’ordre. Cette journée a été organisée aux côtés du pôle Eau et du cluster Ea éco-entreprises. Ce cluster a pour mission d’accompagner les éco-entreprises régionales dans leur parcours de croissance, via une approche multi-métiers (eau, déchets, sites et sols pollués, air…).

La cible

Les entreprises qui gravitent dans ce secteur affichent un spectre d’action plutôt large, allant de la société chimique au laboratoire, en passant par le bureau d’études, la société d’ingénierie ou de conseil. Ces entreprises de services manquent cruellement de communication. Autant dire qu’une telle journée de tables rondes et atelier leur a permis de mieux se faire connaître.
Des start-up ont été également invitées à se présenter via les fameux « pitchs », des présentations express, avant que les 150 participants ne votent pour les trois meilleures d’entre elles. Les lauréats de cette initiative, qui devraient avoir leur film promotionnel offert par la CCIMP, sont Cleef System, installé à Châteaurenard, qui a mis au point un procédé de valorisation de boues en combustible, la Niçoise F-Reg et son ingénieux système de clapet pour contrôler les eaux de ruissellement et enfin, la société ATR Créations. Installée à Lançon-Provence, elle cible les PME aux nombreuses contraintes environnementales et leur apporte des solutions relatives au traitement de l’eau.

Déroulé de la journée

Deux tables rondes ont permis d’appréhender les enjeux du secteur, grâce aux thèmes « L’eau, une filière d’excellence pour Aix-Marseille Provence » et « L’eau dans la smart city », afin de mieux comprendre l’impact du numérique sur les métiers de l’eau, ainsi que l’intégration de ses enjeux dans l’aménagement urbain, comme le dans le bâtiment de demain. L’atelier a, quant à lui, mis en contact les donneurs d’ordre et les entreprises. Chaque donneur d’ordre a eu entre six à huit rendez-vous ciblés, de 10 minutes chacun, afin de découvrir des TPE/PME dont les compétences correspondent à ses besoins d’achat. Du meeting efficace et ultra ciblé !
Si le gain des entreprises reste évident, celui des donneurs d’ordre l’est tout autant, puisque ces rendez-vous leur ont permis de diversifier leur portefeuille fournisseurs, tout en faisant du sourcing* de « compétences critiques ». Une première qui ne restera donc pas sans suite…

* Le sourcing est un terme anglais tiré. Dans les domaines des achats, des ressources humaines et des services informatiques, cela désigne le fait de trouver soit des fournisseurs, soit des candidats.




Alexandra Zilbermann
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide