Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

Chambre des métiers et de l'artisanat Jean-Pierre Galvez : « Des services pour faire croître les entreprises artisanales du territoire »

le - - Economie

Jean-Pierre Galvez : « Des services pour faire croître les entreprises artisanales du territoire »
M. Debette - De nombreuses solutions sont proposées aux artisans pour les accompagner dans leurs projets et leur développement.

La Semaine nationale de l'artisanat 2018 s'est déroulée dans toute la France du 16 au 23 mars sur le thème de l'artisanat au cœur des territoires. A cette occasion, Jean-Pierre Galvez, président de la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur (CMAR Paca), rappelle la panoplie d'offres et de services de l'institution à destination des artisans.

Les Nouvelles Publications : Pourquoi cette mobilisation autour des actions de la CMAR Paca ?
Jean-Pierre Galvez : La Chambre de métiers et de l'artisanat (CMA) défend les savoir-faire des artisans, mais sont-ils certains de savoir tout ce qu'elle sait faire ? Les artisans qui savent viennent et reviennent. Pour tous les autres, la Semaine nationale de l'artisanat est l'occasion de découvrir l'offre globale de services, spécifiquement développée par la chambre pour permettre aux entreprises artisanales du territoire de croître et grandir.

Quel message souhaitez-vous faire passer aux artisans ?
Tous les artisans connaissent l'immatriculation à la CMA parce qu'il s'agit d'une obligation. Mais ce n'est pas tout ! Les 141 369 entreprises artisanales de la région peuvent se tourner vers nous aussi pour un diagnostic, une formation, un accompagnement, un conseil… Des services gratuits ou aux coûts peu élevés au regard de leurs impacts sur les entreprises bénéficiaires. Les chiffres sont là : les artisans ayant suivi un accompagnement de longue durée avec la Chambre de métiers voient leur chiffre d'affaires augmenter de 15 % en cinq ans.

La proximité est pour nous fondamentale, nous allons à la rencontre des artisans, ceux du littoral jusqu'à ceux basés sur les plus hauts sommets. Nous n'hésitons pas également à échanger avec les élus de nos territoires pour qu'ils transmettent des informations aux artisans.

Quelles sont les offres phares de la CMAR Paca ?
Développé par la Chambre de métiers avec le soutien de la région Paca, le Diagnostic des entreprises artisanales régionales (DEAR) est un rendez-vous de deux heures et demie, gratuit et confidentiel, réalisé par un conseiller de la chambre. Il se déroule en proximité, directement dans l'entreprise, pour faire le point sur son activité (points forts, points faibles) et envisager des solutions concrètes. C'est un tour d'horizon à 360 degrés. A l'issue de ce diagnostic, le conseiller propose au chef d'entreprise des prestations correspondant à ses besoins et répondant à ses problématiques, d'où découle un plan d'actions sur mesure, élaboré avec l'artisan.

Autre offre qui mérite d'être connue : La Fabrique de l'artisanat. Initiée par la Chambre de métiers, La Fabrique de l'artisanat est un programme global d'accompagnement à la création d'entreprise, sur mesure, et en cours de déploiement sur toute la région Paca.

La Fabrique de l'artisanat est particulièrement destinée aux publics éloignés de l'emploi : les jeunes sans qualification, les bénéficiaires de minimas sociaux, les demandeurs d'emploi, les personnes vivant dans des quartiers prioritaires et les femmes. Trois étapes sont proposées : un diagnostic réalisé par un conseiller-expert pour accompagner l'émergence du projet ; un accompagnement tout au long du processus de création ou de reprise d'une entreprise ; un appui à la consolidation et à la pérennisation de l'entreprise.

Dans un environnement qui bouge sans cesse, maîtriser son métier ne suffit plus. Les chefs d'entreprises artisanales doivent savoir gérer, vendre, acheter, communiquer… Pour les accompagner, la Chambre de métiers propose un catalogue d'environ 185 formations continues conçues en tenant compte du peu de temps dont les artisans disposent.

Vous n'hésitez pas également à mettre en avant des artisans de la région via des opérations dédiées…
Oui, bien entendu. Je pense notamment au programme Répar'acteurs, porté par la Chambre de métiers et de l'artisanat de région Provence-Alpes-Côte d'Azur avec le soutien de la région et de l'Ademe [Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, NDLR]. Son ambition ? Donner de la visibilité aux artisans du secteur de la réparation et encourager les consommateurs à développer le réflexe « Je répare… et ça repart ! ». Il y a aussi la Route des arts & gourmandises. Créée en 2009 et déployée sur les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, la Route des arts & gourmandises a pour objectif de soutenir les artisans locaux, en faisant découvrir leur production typique. L'édition 2018 mettra à l'honneur près de 210 adresses incontournables du « Consommez local, consommez artisanal ». C'est un véritable outil de promotion du « Made in Provence ».




Caroline Dupuy
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications Journal d'annonces légales et d'informations économiques et juridiques pour le département des Bouches-du-Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide