Fermer la publicité

Jean-Luc Chauvin : « Mon objectif est d'avoir parcouru tout le territoire d'ici cinq ans »

le 04 septembre 2017 - Propos recueillis par Frédéric DELMONTE et Serge PAYRAU - Organisations

Jean-Luc Chauvin : « Mon objectif est d'avoir parcouru tout le territoire d'ici cinq ans »
F. Moura/CCIMP - Le président de la CCIMP, Jean-Luc Chauvin, a visité l'entreprise Guimbal d'Aix-en-Provence.

Rencontres avec les entreprises du territoire, (ré)organisation interne de la CCI, actualité économique… Jean-Luc Chauvin, le président de la Chambre de commerce et d'industrie Marseille Provence (CCIMP), dresse un panorama des chantiers de la rentrée.

Les Nouvelles Publications : Quel bilan tirez-vous des Rendez-vous avec les entrepreneurs organisés par la CCIMP au printemps et au début de l’été ?
Jean-Luc Chauvin : En sept dates, nous sommes allés au devant de 1 300 chefs d’entreprise. Une centaine à Aubagne, 280 à Aix… Il s’agissait, le plus souvent, d’un public que nous n’avions pas l’habitude de voir à la CCI. Ces réunions étaient complétées de déplacements sur le terrain, pour aller à la rencontre des commerçants et des chefs d’entreprise. Au total, entre ces rencontres et les échanges avec Internet, nous avons eu autour de 190 000 contacts.

Qu’est-ce que vous en retenez ?
Tout d’abord que le projet de mandature que nous portons correspond aux attentes des chefs d’entreprise du territoire. Il y a eu des demandes complémentaires, mais rien que les services de la CCIMP ne puissent pas traiter. Ensuite, quelques idées ou demandes qui sont remontées. Sur la métropole, il y a une attente pour que les grands donneurs d’ordre intègrent les PME/TPE, ainsi que les start-up locales, comme cela se fait à Lille. A Salon, le manager de centre-ville souhaite développer les échanges avec les commerçants des communes alentour. On peut réfléchir avec eux aussi autour du e-commerce. Il y a également des problèmes récurrents qui sont rapportés : le manque de foncier pour des entreprises qui cherchent à s’agrandir, ou encore la perte d’attractivité de certains centres villes. On va voir pour chaque demande. La question du dernier kilomètre est aussi un sujet qui revient régulièrement. On a eu des doléances d’entreprises qui ne reçoivent pas le très haut débit numérique. Sans oublier les interrogations sur l’avenir de nos infrastructures structurantes, comme l’aéroport.

Lors de votre campagne, pour les élections consulaires, vous vouliez mieux faire connaître la CCIMP. Avec ces rencontres sur le terrain, y arrivez-vous ?
Au-delà du nombre de rencontres avec les chefs d’entreprise, on a eu des entrepreneurs qui se sont déclarés volontaires pour participer à certaines commissions de travail. C’est satisfaisant. On va poursuivre sur cette dynamique…

Donc, vous allez continuer vos rencontres avec les entrepreneurs du territoire…
Oui. Nous réfléchissons pour améliorer la formule et la pérenniser. Mon objectif est d’avoir parcouru tout le territoire d’ici cinq ans. A titre personnel, j’entends passer deux matinées par mois sur le territoire. C’est enrichissant pour la CCI et cela permet à nos équipes de prendre des contacts. On constate que les chefs d’entreprise ont envie de nous voir pour parler de leurs problèmes ou de projets. Nous voulons donc nous organiser et communiquer sur cette volonté d’aller au devant des chefs d’entreprise et commerçants sur le terrain. Cela est important de faire remonter leurs doléances et les préoccupations du territoire. C’est notre mission de les représenter et d’avoir un rôle pédagogique également. A ce sujet, nous allons réaliser de petits films qui seront à disposition sur notre site Internet. Ils s’adresseront aux entrepreneurs et collectivités.

L'intégralité de cette interview est à lire dans le numéro 9964 des Nouvelles Publications (parution le 6/09/2017). Cliquez ici pour vous abonner. 





Les Nouvelles Publications

Hebdomadaire d’informations économiques et juridiques

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Les Nouvelles Publications› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide