Fermer la publicité

Alain Lacroix : sur Twitter, « personne ne tient la plume à ma place »

le - - Dossiers

Alain Lacroix : sur Twitter, « personne ne tient la plume à ma place »
Alban Ferrand - Alain Lacroix, président du directoire de la Caisse d'épargne Cepac, est très actif sur Twitter.

Alain Lacroix, président du directoire de la Caisse d'épargne Cepac, est très actif sur Twitter.

La Cepac est présente sur les réseaux sociaux et notamment sur Twitter. L’équipe communication est en charge du compte de la banque (@CE_CEPAC) qui vient de changer de nom, tout comme l’établissement bancaire. Ce compte assez actif s’intéresse aux différentes opérations, actualités de la banque. Dernière annonce importante : la couverture de la soirée de lancement de la nouvelle identité de la banque désormais baptisée Caisse d’épargne Cepac. Avec au programme sur le compte : des photos, des citations et des vidéos en temps réel suivies par plus de 1500 abonnés.

Ligne éditoriale

Au coude à coude en nombre d’abonnés, on retrouve le compte du président du directoire de la banque, Alain Lacroix, particulièrement actif sur Twitter. Dans la région, c’est le seul cas de dirigeant de banque aussi visible sur les réseaux sociaux. « Je suis présent sur Twitter. C’est une volonté de ma part », précise-t-il. Conséquence :

« Personne ne tient la plume à ma place, c’est moi qui rédige tous les messages. J’ai une ligne éditoriale et des angles. C’est une véritable prise de parole. » 

L’objectif de ses messages ? « Montrer ce à quoi je crois, soutenir des projets locaux, au-delà de la banque. L’économie régionale dans son ensemble est concernée : les projets qui concernent les territoires, et ici (à Marseille), la métropole. » Il s’agit de données professionnelles. Avec une dose d’humour et beaucoup de bienveillance. « Parfois, il y  a aussi des clins d’œil : je peux ainsi retwitter des beaux personnages, une belle information, une belle histoire. Je ne suis pas une machine et si je suis touché par une information, j’ai envie de la faire partager. » 

Très à l’aise avec la communication, Alain Lacroix reconnaît tout de même qu’« au départ, ce n’est pas évident. Il faut avoir de bons réflexes. Dire avec peu de mots des choses importantes, intéressantes et originales. A la limite du show off*. »

* Se mettre en scène.




Caroline DUPUY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Nouvelles Publications

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide